Défi 10 : Les messagers de Dieu

49. Jonas

Comment te sens-tu quand quelqu’un te dit de faire quelque chose que tu n’as vraiment pas envie de faire ? Est-ce que tu te mets en colère ? Te-tu sens ennuyé, irrité ou grincheux ?

Est-ce qu’il t’arrive de refuser que faire ce qu’on t’a demandé ? Ou le fais-tu avec une mauvaise volonté évidente ?

D’après toi, que ferait Dieu s’il demandait à quelqu’un de faire quelque chose pour lui et que cette personne essayait de se défiler ?
Jonas
Je le savais bien, tu es plein de tendresse et de pitié, patient, plein d'amour, et tu regrettes tes menaces. Jonas 4:2b

Ce qui s'est passé jusque-là

Dieu parle à Jonas d’une ville lointaine nommée Ninive. Il veut que Jonas parle aux habitants de cette ville de leurs péchés, pour qu’ils s’en détournent. Au lieu de cela, Jonas essaie de fuir Dieu en s’embarquant sur un bateau à destination de l’Espagne. Une grande tempête survient et les marins ont très peur. Jonas pense que la tempête vient du fait qu’il a désobéi à Dieu, alors il dit aux marins de le jeter par-dessus bord. Les marins ne voulaient pas le faire, mais…

Jonas 1:15-17; 3:1-10

Puis, ils prennent Jonas et ils le jettent à la mer. Alors la colère de la mer se calme. Ensuite, les hommes sont remplis d'un grand respect envers le SEIGNEUR. Ils lui offrent un sacrifice et ils lui font des promesses avec serment.
Une deuxième fois, le SEIGNEUR dit à Jonas : « Debout ! Va à Ninive, la grande ville. Annonce-lui le message que je te donne. » Alors Jonas se lève. Il part, mais cette fois, il va à Ninive, comme le SEIGNEUR l'a demandé. Ninive est une ville extraordinairement grande. Il faut trois jours pour la traverser. Jonas entre dans la ville, il marche pendant un jour entier. Il annonce aux gens : « Dans quarante jours, Ninive sera détruite ! » Aussitôt, les gens de Ninive croient à la parole de Dieu. Ils décident de ne rien manger. Tous mettent des habits de deuil, les riches comme les pauvres. Le roi de Ninive apprend la nouvelle. Il se lève de son siège. Il enlève son habit royal, il met un habit de deuil, et s'assoit sur de la cendre. Puis le roi et ses ministres donnent cet ordre : « Criez dans la ville ces paroles : “Il est interdit aux habitants et aux bêtes, bœufs, moutons et chèvres, de manger et de boire ! Tout le monde doit mettre des habits de deuil, les gens et les bêtes ! Chacun doit crier vers Dieu de toutes ses forces. Chacun doit abandonner sa mauvaise conduite et arrêter les actions violentes qu'il fait ! Qui sait ? Dieu changera peut-être d'avis. Il abandonnera sa colère contre nous, et nous ne mourrons pas.” »
Dieu voit leurs efforts pour abandonner leur mauvaise conduite. Il change d'avis. Il regrette le mal qu'il voulait leur faire, et il ne le fait pas.

Ce qui arrive ensuite...

La baleine recrache Jonas sur la grève. Une fois au sec et à l’abri, Dieu demande à Jonas d’aller de nouveau à Ninive, et cette fois Jonas obéit. À son grand étonnement, quand il prêche, les gens se repentent. Jonas se met en colère parce que Dieu fait preuve d’indulgence et donne son pardon à ce peuple étranger. Il fait chaud et Jonas se met à l’ombre sous une plante, et la plante meurt, ce qui met aussi Jonas en colère. Dieu explique alors à Jonas que s’il est capable de faire attention à une simple plante sans importance, il devrait d’autant plus tourner son attention vers tous les gens de la ville de Ninive.

Explore la Bible

Répondez ensemble aux questions de La Bible, le grand défi, à la page 66.

Le sais-tu ?

Ninive C’était une ville importante d’Assyrie. Il y avait des palais et des bibliothèques. Les Assyriens avaient une armée puissante et leur grande ville était un symbole de pouvoir et de force.

Date Jonas a probablement vécu au 8ème siècle av. J.-C.

Plante Au chapitre 4 du livre de Jonas, une plante pousse rapidement et abrite Jonas du soleil. Il s’agissait peut-être d’un buisson de ricin, dont on sait qu’il pousse vite (quoique l’aide de Dieu a quand même été nécessaire pour qu’il pousse à cette vitesse !).

 

Parle à Dieu

Dieu voit à l’intérieur de toi comme à l’extérieur. Dis-lui ce que cela te fait ressentir.

Parlez-en

Voici le partage entre Anthony et sa mère, Ruth, qui ont lu cette histoire biblique ensemble :

Anthony, qui a 12 ans, aime pratiquer la course à pied.

Il a posé la question suivante: « Pourquoi les gens du bateau ont-ils balancé Jonas par-dessus bord ? »

Ruth a répondu: « Jonas leur a dit de le jeter dans l’eau. Il savait que c’était à cause de lui que Dieu avait envoyé la tempête, parce qu’il avait essayé de le fuir, et que s’il n’était plus sur le bateau, la tempête se calmerait et les marins seraient en sécurité. »
Puis Anthony s’est demandé: « Pourquoi Dieu voulait-il détruire Ninive ? »
Ruth a suggéré la réponse suivante: «  À l’époque de Jonas, Ninive était une ville païenne, réputée pour sa cruauté. Dieu ne voulait pas la détruire. Au contraire, il voulait que les habitants se repentent et se tournent vers lui. Voilà pourquoi il leur a envoyé Jonas. Dieu voulait que Jonas avertisse la population de Ninive qu’il allait détruire la ville seulement si elle ne se repentait pas. Ninive s’est repentie et Dieu s’est détourné de son projet de destruction. »

à toi de jouer !

D’après toi, Dieu peut-il pardonner à quelqu’un qui a fait quelque chose de vraiment mal ? Est-ce qu’il existe des gens qui ne méritent pas le pardon de Dieu ? C’est en tout cas ce que pensait Jonas à propos des habitants de Ninive. Il n’était pas du tout content quand Dieu a fait preuve de bienveillance et leur a donné quelque chose qu’ils ne méritaient pas. Il a entendu leurs prières et les a laissés intacts, eux et leur ville.
Le pardon de Dieu est réellement pour tout le monde. Fais ce petit test amusant pour voir à quel point tu es bienveillant !

Quelqu’un fait tomber ton sac par accident dans un couloir à l’école. Ta réaction est de :
a. ramasser ton sac et de frapper cette personne avec.
b. ramasser ton sac, le remettre sur ton épaule et continuer ton chemin en maugréant à voix basse.
c. accepter les excuses de la personne.

Ton meilleur ami raconte le moment le plus embarrassant de ta vie à tout le monde. En réaction, tu :
a. racontes une histoire embarrassante sur lui.
b. lui dis plus tard que s’il recommence, tu vas te venger.
c. hausses les épaules et ris de toi-même de bon cœur avec les autres.

Il y a des enfants d’une religion différente que l’on embête dans ton école. Toi, tu :
a. les embêtes aussi.
b. fermes l’œil en faisant semblant de ne pas être concerné.
c. interviens pour dire aux gens qu’ils ne doivent pas agir de la sorte.

Ton église organise des visites régulières dans une maison de retraire avec des bénévoles. Tu :
a. te dis que tu n’as pas envie de perdre ton temps avec toutes ces vieilles personnes.
b. te portes volontaire, mais ne participes que de temps en temps.
c. t’impliques à fond et te fais des amis.

On organise une collecte pour une œuvre d’entraide. Ta contribution, c’est :
a. rien.
b. ce qui reste de ton argent de poche de cette semaine.
c. d’y réfléchir et de donner l’argent que tu économisais pour t’acheter quelque chose dont tu avais très envie.

Réponses :

Beaucoup de a – Il te faut sérieusement réfléchir comment tu peux montrer la bienveillance de Dieu aux autres.
Beaucoup de b – Tu fais de bons efforts, mais il te reste encore du chemin à parcourir.
Beaucoup de c – Bravo ! Tu es réellement bienveillant !